Vie locale Voir plus

1722

Par deux fois, la chapelle élevée en l'honneur de la statue de la Vierge découverte par Thomas Illyricus, a subi l'assaut des éléments. Le 16 janvier 1624, le modeste oratoire en bois de Thomas Illyricus fut renversé par la tempête. On construisit alors une seconde chapelle en pierre pour la Madone vénérée mais en 1721, elle fut ensevelie sous les sables. Guillaume et Pierre Peyjehan de Francon offrirent, au lieu-dit Binette, l'espace nécessaire à l'édification de la troisième chapelle qui accueillit, dès 1722, la statue d'albâtre de Notre-Dame d'Arcachon et sa cloche en 1728 : c'est le sanctuaire actuel enclavé dans la basilique.

La chapelle eut aussi à souffrir des injures des hommes : une mise à sac par des pirates anglais au XVIè siècle, un pillage par des bandits de grands chemins en mars 1789, un incendie criminel le 8 janvier 1986 (elle fut réouverte au culte le 25 mars 1987).