Vie locale Voir plus

C'est en 2006 que la couleur rouge s'est généralisée

Les bancs d'Arcachon, dont l'allure est si caractéristique avec leur siège en forme de "tilde", remontent à l'après guerre. Ils étaient , à l'époque, constitués de lattes de bois peintes de trois couleurs différentes : le bleu, le blanc et le rouge.

Même si le rouge dominait déjà depuis les années 50, puisque que seuls les bancs du Moulleau étaient de couleur bleue et blanche, ce n'est qu'en 2006 que la couleur rouge se généralise à toute la Ville.

En effet, cette année-là, la Ville décide de troquer les lattes en bois de ses bancs pour un matériau plus solide, écologique et qui ne brûle pas la peau. Arcachon opte alors pour des moulages en plastique recyclé qu'elle fait fabriquer en série suite à un appel d'offres.

De rares exceptions à la règle

La question de la couleur s'est alors posée. Quelle teinte privilégier pour les moulages ? Le blanc est évoqué mais finalement abandonné car beaucoup trop compliqué à produire en matière recyclée.

C'est finalement le rouge qui l'emportera. Le plastique est ainsi teinté dans la masse, ce qui évite de coûteux travaux d'entretien de peinture. Depuis, seuls les pieds de nos bancs sont restés en blanc. Certains sont encore faits du béton d'après-guerre !

Enfin, n'oublions pas de mentionner, tout de même, quelques exceptions à la règle du banc rouge. Ainsi, à Arcachon, on continue d'asseoir son séant sur des bancs en bois brut  à Pereire ainsi que le long de la piste cyclable qui parcourt la plage d'Eyrac !

Tags: