Vie locale Voir plus

Régis Obadia présente la Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas

Régis Obadia présentera jeudi 19 janvier sa dernière création au Théâtre Olympia. La Dame aux Camélias est une pièce pour huit danseurs, montée spécialement pour les dix ans du théâtre arcachonnais. Elle est inspirée du roman d’Alexandre Dumas fils, qui séjourna dans notre commune.

Après avoir chorégraphié la tragédie de Tristan et Iseult en 2014, pourquoi avoir décidé de vous attaquer à une nouvelle histoire mythique en 2016 ?

L'idée de départ vient de Benoît Dissaux, le Directeur d'Arcachon Culture. Cela fait dix ans que nous travaillons ensemble et, justement, à l'occasion des dix ans du Théâtre Olympia, il m'a proposé de créer un spectacle en lien avec Arcachon. Il m'a parlé d'Alexandre Dumas qui a vécu ici (NDLR : en outre, une des plus villa de la Ville d'Hiver porte son nom). Il y a déjà eu des adaptations du texte mais toujours très classiques.

Qui avez-vous choisi pour interpréter cette histoire d'amour folle et romantique ?

Pour la première fois depuis 2003, j'ai décidé de travailler uniquement avec des danseurs français. En effet, ces dernières années, je n'ai réalisé que des projets franco-russes. Mais, cette fois, j'avais envie de quelque chose de différent, car la manière de travailler entre danseurs français et danseurs russes n'est pas la même.
J'ai reçu 250 candidatures. J'en ai sélectionné 40 à qui j'ai fait passer des auditions à Angers. Au final, je n'ai gardé que 8 danseurs, 4 garçons et 4 filles. Ils sont excellents.

Quels choix de mise en scène avez-vous faits pour La Dame aux Camélias ?

Je n'ai pas voulu quelque chose de trop narratif. Ainsi, chaque danseur incarne plusieurs personnages.
Mais, il existe bien un fil conducteur basé sur les événements charnières du récit. Et, la fatalité tragique de cet amour impossible est au cœur de cette nouvelle création chorégraphique, le tout dans une esthétique contemporaine très épurée.
Mon objectif est de toucher aux émotions pures. C'est pourquoi la scénographie et les costumes ont été conçus pour donner une sensation d’intemporalité.

La Dame aux Camélias est votre quantième création ? Abordez-vous toujours la création de la même façon ?

Cela fait plus de 35 ans que je consacre ma vie à la danse. Je ne sais pas exactement combien de spectacles j'ai déjà chorégraphiés. Plus de 30, c'est certain mais je ne compte pas !
Créer n'est jamais facile même si je commence à me connaître. Chaque pièce est un défi. C'est un peu comme partir d'une page blanche. La création a quelque chose de vertigineux.

La Dame aux Camélias de Régis Obadia, jeudi 19 janvier à partir de 20h45, au Théâtre Olympia.
Billetterie à l'Office de Tourisme d'Arcachon au 05 57 52 97 75 ou par internet

Tags: