Les associations Voir plus

CAPS réunis par la passion de la pêche
CAPS réunis par la passion de la pêche
CAPS réunis par la passion de la pêche
CAPS réunis par la passion de la pêche

CAPS réunis par la passion de la pêche

Qu’elle soit pratiquée au large ou dans le Bassin, la pêche est l’élément fondateur et le point de réunion entre tous les adhérents du Cercle Arcachonnais de Pêche Sportive. Ils sont 232 membres à faire partie du CAPS, le plus important club de pêche au gros de toute la côte Atlantique basé à Arcachon.

Il faut entendre parler Roland Clos de sa passion pour la pêche pour comprendre la force du lien qui unit les membres du Cercle Arcachonnais de Pêche Sportive. Le Vice-Président du CAPS évoque « un virus qui prend aux tripes ». « C’est un loisir tellement prenant qu’on en devient malheureux quand on ne peut plus y aller ! », assure Roland Clos, qui a lui-même dû cesser la pêche au large pour des raisons de santé il y a dix ans mais qui continue de s’impliquer dans l’association, plus de 25 ans après l’avoir créée.

L’un des fondateurs du plus gros club de pêche sportive de la côte Atlantique, présidé par Bruno Fanara, se remémore parfaitement la naissance de l’association, en 1989. « On a voulu monter un club entièrement consacré à la pêche. Aujourd’hui encore, on ne propose que la pêche comme activité. C’est notre ADN et, tout particulièrement, la pêche à l’océan ».

« La seule noblesse, c’est la capacité à pêcher »

Roland Clos revient sur la création du club. « Nous étions trois passionnés Claude Cave, Pierre Cordier et moi-même. Nous allions à la pêche dans le Bassin avec de petits bateaux. Et, un jour, j’ai vu revenir au Petit Port d’Arcachon un bateau qui avait fait une prise miraculeuse ». Avec des étoiles dans les yeux, le Vice-Président du CAPS poursuit : « J’ai d’abord cru qu’il s’agissait de pêcheurs professionnels. Mais, non, c’était des plaisanciers. Ils avaient l’air épuisés mais ils avaient des petits thons jusqu’aux genoux ! Je me suis dit : c’est ça que je veux qu’on fasse ! ». Quelque temps après, les membres fondateurs du club partaient au large pour leur première pêche au thon. Malgré leur manque de matériel et de savoir-faire, ils revenaient convaincus par cette expérience fondatrice.

Mais la pêche à l’océan est très saisonnière et les bateaux capables d’aller au large ne sortent que de juin à octobre, quand les thons migrent vers nos eaux. « Cette seule pêche ne nous permettrait pas de maintenir une activité à l’année. En dehors des membres océan, nous avons aussi des membres Bassin qui pêchent le reste de l’année la seiche, le bar, le maigre, le griset… ».
Au CAPS, tous les pêcheurs, qu’ils aillent au large ou non, qu’ils possèdent un bateau ou recherchent une embarcation, sont traités sur un plan d’égalité. « On ne regarde pas le rang des adhérents. Pour nous, la seule noblesse des individus c’est leur capacité à pêcher ! ».

Des adhérents de toute la France

C’est dans un esprit de partage et de fraternité que les adhérents du CAPS vivent leur passion. « On partage nos embarcations, nos savoirs et nos histoires. Et, après chaque concours dans le Bassin, on se retrouve autour d’un grand repas ». L’autre vertu cardinale du Cercle Arcachonnais de Pêche Sportive, c’est d’oeuvrer à une pêche « éco-responsable ». Un terme qui signifie que les pêcheurs du club sont invités « à ne pas prendre plus de poissons que celui qu’eux et leurs
proches pourront consommer
».
Depuis plus de 25 ans, le succès du CAPS va grandissant. Désormais, on vient de toute la France pour adhérer au plus gros club de pêche sportive de la côte Atlantique. « Un tiers de nos adhérents résident hors de la Gironde. Il faut dire que nous bénéficions d’un lieu de pêche privilégié que beaucoup nous envient. A 32 miles de nos côtes, les fonds tombent à plus de mille mètres de profondeur et cette zone est pleine de vie ! ».

Contact :
Cercle Arcachonnais de Pêche Sportive
Quai Goslar à la Maison de la Mer
Tel : 05 56 54 89 89
www.capsarcachon.fr
Ouverture 14h/18h du mardi au samedi.
Tags: