En images Voir plus

JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls
JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls

JEP : le patrimoine maritime d'Arcachon et le chantier Bossuet par André Mouls

André Mouls a mené samedi une visite inédite à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Le célèbre photographe arcachonnais a ainsi conduit plusieurs dizaines de curieux sur les traces de nos bateaux traditionnels. Cette balade, la première consacrée au patrimoine maritime d'Arcachon, a connu un grand succès. 

Le chantier Bossuet, dernier chantier naval arcachonnais, a ouvert ses portes au public samedi 19 septembre. "Nous ne l'avions jamais fait jusqu'à présent pour des questions de temps", explique Jean-Baptiste Bossuet, sixième génération de concepteur et constructeur de bateaux à l'Aiguillon. Les privilégiés qui ont eu la chance de pénétrer ce temple de la culture vivante locale n'ont pas boudé leur plaisir. "C'était sublime et très émouvant aussi de voir comment on travaille le bois pour en faire de merveilleux bateaux", témoignait, à l'issue de la visite, Christiane.

1836, "année du grand malheur" pour les pêcheurs

Avant de rejoindre le chantier, André Mouls a fait cheminer les visiteurs le long du Quai Patrimoine qui réunit les plus belles unités arcachonnaises de bateaux à voile et à moteur. Le photographe a expliqué, à ceux qui ne le savaient pas déjà, toute la complexité de manœuvrer la pinasse à voile, bateau typique du Bassin s'il en est. André Mouls est revenu aussi sur les méthodes traditionnelles de pêche des anciens. "Ils partaient au large sur des chaloupes. Ils prenaient des risques énormes mais on n'était pas encore à l'époque de la pêche industrielle. Les grosses unités initiées par François Legallais, après 1836, "année du grand malheur" durant laquelle 76 marins arcachonnais périrent au large des passes, n'existaient pas encore".

Constructeur de bateaux depuis six générations

Accompagné par Bernard Lummeaux, Maire Adjoint à la Culture, André Mouls a ensuite conduit les visiteurs à l'intérieur du chantier Bossuet à la porte duquel les attendait Jean-Baptiste Bossuet qui fabrique des pinasses et beaucoup d'autres unités traditionnelles tout en bois depuis six générations. "Ce jeune homme porte le même prénom que son aïeul qui a fondé, en 1874, ce chantier à l'endroit précis où nous nous trouvons !". Sous la belle charpente de bois construite par le premier Bossuet au 19ème siècle, les visiteurs, pour la plupart passionnés de nautisme, ont appris comment on conçoit un bateau de bout en bout et aussi comment on restaure ceux usés par le temps.

C'est cette découverte extraordinaire que nous vous proposons ici de revivre en images...